Qui sommes-nous
Qui sommes-nous

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux,  le Très Miséricordieux

 
Un aperçu de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.)

 « Nous sommes fiers de suivre un courant religieux que le Messager d’Allah Muhammad (s.a.w.) créa par l’ordre de Ce Dernier et où les chaînes et des humilités sont enlevées à l’homme par Ali ibn Abi Tâlib, ce serviteur d’Allah qui s’était libéré toutes les fausses subordinations…  

Nous sommes fiers d’avoir nos infaillibles Imams – que les milliers de salut et de paix soient sur eux –, d’Ali ibn Abi Tâlib jusqu’au Rédempteur de l’humanité, Mahdi Sâhib al-Zamân qui, grâce à la puissance d’Allah, est toujours vivant et surveille les affaires dans ce monde.

Et nous sommes fiers de suivre l’Ecole jafarite, notre jurisprudence, cette océane infinie, étant juste l’une des entreprises du fondatrice de cette école.

Et nous sommes fiers de tous les Imams infaillibles – que la paix d’Allah soit sur eux – et nous sommes engagés à les suivre.

 (Les premières lignes du testament d’Imam Khomeiny)

 --------------------------------------------------------------------------

 Aujourd’hui le monde musulman a besoin du message d’Ahl ul-Bayt

Le Guide suprême de la Révolution

Propos exprimés lors d’une réunion avec le Conseil général de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.)

Août 2007

--------------------------------------------------------------------------

 

Aujourd’hui, on sent plus que jamais le besoin d’unité, de solidarité et de partage des idées parmi les fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.) partout dans le monde ; ce qui va être un pas efficace pris vers l’unité islamique.

Le Guide suprême de la Révolution

Propos exprimés lors d’une réunion avec le Conseil général de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.)

2003

      

Sommaire

--------------

  Introduction

 

Chapitre 1 – Les grandes lignes

 

  • Les objectifs
  • Composantes

 

Chapitre 2 – L’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) sur la scène internationale

  • Le Conseil suprême
  • Les sessions de l’Assemblée générale
  • Les associations religieuses et les centres culturels
  • Les activités autour des thèmes relatifs aux femmes et à la famille
  • Les activités sociales et les soutiens culturels
  • Le Comité pour les mosquées et pour la construction et le soutien des bâtiments à intérêt public
  • L’organisation et la participation aux colloques et les conférences
  • La défense des droits des musulmans fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.)
  • La Fondation internationale des jeunes fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.)
  • Le soutien des missionnaires indigènes
  • La Fondation internationale d’Achoura
  • Les sociétés et les organisations de guilde
  • La gestion des affaires des autres sectes chiites
  • La prise de position et l’émise des déclarations
  • Les activités spéciales occasionnelles
  • La coopération et la synergie avec les institutions ayant les objectifs coextensifs avec l’Assemblée
  • Les associations et les ONG juridiques

 

Chapitre 3 – L’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) activement engagée dans les domaines de la recherche, la traduction et la distribution

 

  • La recherche
  • La traduction
  • L’édition, la publication et la distribution
  • La bibliothèque et le centre de documentation
  • Les magazines
  • Réponses aux questions et aux suspicions
  • Le soutien des auteurs, des chercheurs et des nouveaux-convertis au chiisme
  • L’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) en Iran

 

Chapitre 4 – Les missions de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) dans les domaines de l’éducation et de la formation

 

  • L’Université internationale Ahl ul-Bayt (a.s.)
  • Les institutions scolaires affiliées à l’Assemblée
  • Coopération avec les universités
  • La formation directe en ligne
  • L’équipement des bibliothèques
  • Le soutien aux activités scientifiques et les programmes de bourse scolaires
  • Les excursions scientifiques et culturelles

 

Chapitre 5 – L’engagement de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) dans les domaines économiques et ses programmes de soutien financier

 

  • La Société de promotion commerciale MOJAB (
  • Les programmes financiers de soutien en Afrique
  • La création de caisses de crédit sans intérêt dans les pays défavorisés
  • La Coopérative MOJAB Kawthar
  • Agence économique
  • Le comité des bienfaiteurs fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.)
  • Les programmes de secours lors des incidents fortuits
  • Participation aux projets de construction de mosquées

 

Chapitre 6 – Les missions de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) dans les domaines artistiques et médiatiques

 

  • Agence de presse Ahl ul-Bayt (a.s.), ABNA.
  • Le Grand Portail Ahl ul-Bayt (a.s.)
  • Des sites web subsidiaires du Portail Ahl ul-Bayt (a.s.)
  • Production des logiciels islamiques
  • Le Grand Prix de « Grand Prophète » (s.a.w.)
  • Le festival international de caricature de la Journée mondiale d’Al-Quds
  • Les travaux artistiques
  • Le soutien aux médias audiovisuels islamiques

 

Chapitres 7 –

 

  • Aidez-nous à diffuser le pur islam mahométan
  • Collaboration scientifique et intellectuelle avec nous
  • Nous contacter

 

Introduction

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

 

Le Messager d’Allah, que la paix soit sur lui et sa famille : « En effet, je laisse parmi vous les Thaqalayn (les deux Poids) ; l’un est plus méritant que l’autre : le Livre d’Allah est une corde tendue du Ciel vers la Terre, et ma famille – les gens de ma maison (Ahl-baytî) – et ils ne sépareront pas jusqu’à ce qu’ils me rencontrent au Hawd (le bassin situé à l’entrée du Paradis) »

 

Dans ses dernières volontés délivrées à la communauté de l’islam, le grand Prophète Muhammad al-Mustafa, que la paix soit sur lui et sa famille, invita les musulmans à suivre deux sources précieuses ; à savoir le saint Coran et les infaillibles et purs Gens de la maison prophétique (Ahl ul-Bayt (a.s.).*

Selon ce testament, les douze Imams succédant le Prophète (a.s.) sont les substituts du Coran, l’axe de l’islam et les références des religieux dans le monde. Comparables à un coran parlant, les Imams emmènent les croyants vers la perfection dans les aspects matériels et spirituels de leurs vies.

Il est vrai  que tout au long de l’histoire les fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.), prenant l’exemple sur leurs Imams, ont eu l’honneur de défendre les religions divines surtout l’islam, de protéger les musulmans et les opprimés et de diffuser la pure culture islamique et les valeurs humaines, ce pour quoi ils ont d’ailleurs fait les plus grands efforts et sacrifices ; mais l’existence des substructures pour l’échange des idées et des intérêts entre les fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.) d’une part et la nécessité du partage intellectuel, de la solidarité pour la résolution des problèmes socio-culturels du monde musulman et de l’exploit des immenses ressources matérielles et spirituelles chez les musulmans d’autre part, la création d’une organisation inclusive en mesure de répondre à ces exigences s’est parallèlement avérée immanquable.

En conséquence, l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) en tant qu’une ONG internationale fut conçue et créée par un groupe d’élites chiites, sous la direction de Son Excellence l’Ayatollah Khamenei et dans le but d’assumer la très sensible mission de présenter le vrai islam mahométan, de diffuser les enseignements du Coran et des Ahl ul-Bayt , de renforcer l’unité islamique et de découvrir, organiser, former et soutenir tous ceux intéressés par les infaillibles Ahl ul-Bayt (a.s.).

 

La vitesse des transformations, la compression spatio-temporelle, la révolution des communications et l’amplification du rôle des organisations internationale dans le monde contemporain s’ajoutent aux facteurs qui rendent l’importance de l’existence d’une institution comme l’Assemblée encore plus sensible.

A la Grâce d’Allah, cette organisation internationale a jusqu’à présent exécuté avec succès plusieurs projets et dans le cadre de l’énorme mission dont elle s’est chargée, elle tend sincèrement la main de l’amitié, de la fraternité et de la coopération à tous les fidèles des religions monothéistes et abrahamiques, particul²ièrement les musulmans et les chiites fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.) et elle invite les autres organisations internationales et humanitaires à la coopération.

Le présent texte comprend un bref aperçu de l’histoire, de la structure et des activités principales de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.).

 

* Sahih Muslim tome 7 ; Jami' At-Tirmidhi tome 5, Musnad Ahmad ibn Hanbal tome 3, Mustadrak Al-Hakim tome 3 etc.

 

Chapitre 1 – Les grandes lignes

 

  • Les objectifs

 

Les objectifs de la creation et des activités de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) sont :

 

  1. La restauration et le développement de la culture et des enseignements de l’islam mahométan authentique aussi bien que la protection du saint Coran et de la tradition du Prophète et des Ahl ul-Bayt (a.s.)
  2. Protéger l’existence de l’islam et la sphère du grand Prophète (s.a.w.), du saint Coran et des Ahl ul-Bayt (a.s.)
  3. L’approfondissement et le renforcement de l’unité dans la totalité du monde musulman, et cela particulièrement parmi les fidèles des Ahl ul-Bayt
  4. Appuyer et veiller au respect des droits des musulmans et du statut des fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.)
  5. Le développement des infrastructures matérielles et spirituelles chez fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.)
  6. Favoriser l’évolution et l’amendement de l’état intellectuel, culturel, politique, économique et social des Ahl ul-Bayt (a.s) dans le monde entier
  7. Emanciper les fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.) de l’état d’oppression médiatique et des privations scientifiques et économique.
  8. Promouvoir la paix, l’amitié, la coopération et la confluence des efforts parmi tous humains et toutes les nations.

 

  • La structure et les composantes

 

  1. Le Conseil général

 

Le Conseil général est un organisme formé d’élites, d’érudits et des penseurs fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.) venant des quatre coins du monde.

Les membres de ce conseil sont en contact constant avec l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) et sont réunis tous les quatre ans pour l’élaboration des politiques et pour l’étude des opportunités, des menaces et des approches vis-à-vis de leurs projets.

 

  1. Le Conseil suprême

 

Le Conseil suprême est formé d’un nombre des membres distingués du Conseil général qui sont ainsi chargés de la ratification des politiques, des plans et du budget de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.). Ce conseil s’occupe en même temps du contrôle des fonctions exécutives de l’Assemblée.

 

  1. Le Secrétaire général

 

Le Secrétaire général est la plus haute instance de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s), lequel est élu par le Conseil suprême pour la direction de l’Assemblée et l’exécution des politiques et des plans statutaires.

 

Jusqu’à ce jour, quatre personnes, toutes comptées parmi les figures érudites de renom du monde musulman, ont occupé la poste du Secrétaire général :

 

  1. L’Ayatollah Muhammad Ali Taskhiri (1990-1999)
  2. Ali Akbar Velayati (1999-2002)
  3. L’Ayatollah Muhammad Mahdi Asefi (2002-2004)
  4. L’Ayatollah Muhammad Hassan Akhtari (2004-2019)
  5. L’Ayatollah Reza Ramazani (2019 - )

 

  1. Les divisions

 

La sphère managériale du Secrétaire général consiste en Départements des affaires exécutives, économiques, parlementaires et juridiques, culturelles et aussi le Bureau du secrétaire général

 

Les activités de ces départements sont axées autour de :

 

  • la prise de contact avec et le soutien des membres de l’Assemblée générale et des assemblées locales et des personnes physiques et morales dans le monde musulman 
  • la rédaction et la publication des livres, des magazines, des logiciels et des œuvres culturelles contenant les enseignements islamiques en diverses langues 
  • l’organisation des conférences régionales et internationales et les sommets intercommunautaires islamiques
  • la création et le soutien des sites web islamiques
  • les activités charitables et économiques ayant pour but le soutien financier des fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.)
  • la signature des contrats avec des associations et des centres islamiques et fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.)
  • l’invitation des fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.) à instituer des organisations religieuses et des associations culturelles
  • le soutien des acteurs religieux et les missionnaires indigènes 
  • l’information bénéfique et juste vis-à-vis de l’embargo médiatique et journalistique impérialiste
  • le soutien des mosquées, des écoles, des salles de congrégation, des bibliothèques, des centres médicaux et des associations de Pro Bono
  • le soutien financier des défavorisés, des pauvres et des victimes des catastrophes naturelles et des attentats terroristes
  • favoriser et stimuler le progrès scientifique et la formation des fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.)

 

 

Chapitre 2 – L’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) sur la scène internationale

 

  • L’Assemblée générale

 

En avril 1900, une conférence internationale réunissant 300 érudits et penseurs musulmans, surtout les musulmans fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.) eut lieu à Téhéran. Lors de la clôture de ladite conférence, les participants sollicitèrent l’Ayatollah Khamenei d’agréer la création d’une organisation intitulée « l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.), ce à quoi l’Ayatollah répondit favorablement. Les mêmes personnes constituèrent alors la première Assemblée générale de l’Assemble mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.). Actuellement, « l’Assemblée générale », encadrant des centaines de figures influentes chiites, constitue l’un des piliers majeurs de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) et poursuit les objectifs de cette dernière à travers les diverses réunions régionales et internationales en même temps qu’elle propose aussi de nouveaux projets de son côté.   

 

  • Le Conseil suprême

 

Toutes les activités de l’Assemblée mondiale sont réglées par les politiques déterminées par le Conseil suprême.

Ce conseil est constitué de personnalités et d’élites chiites venant des origines géographiques variées où vivent des nombres considérables de fidèles d’Ahl ul-Bayt (a.s.) ; des pays comme l’Iran, l’Irak, l’Inde, le Pakistan, l’Afghanistan, le Liban, Bahreïn etc.

 

  • Les sessions du Conseil suprême

 

Les sessions du Conseil suprême de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) se tiennent tous les six mois en présence de la majorité des membres iraniens et non iraniens. En plus de ces sessions semestrielles, des réunions occasionnelles autour des sujets spécifiques (comme les sessions du Comité du budget ou celle qui s’organisent lors des incidents fortuits) en présence de certains membres pertinents.

 

  • Les membres

 

Depuis la fondation de l’Assemblée mondiale en 1990 jusqu’à présent, nombre d’oulémas musulmans de premier ordre ont servi ce conseil en tant personnes physiques.

 

  • Le président du Conseil suprême

 

Le président du Conseil suprême dirige les sessions semestrielles et aussi occasionnelles de ce conseil et supervise, avec l’assistance du vice-président et du secrétaire général du Conseil suprême, la bonne exécution des actes du Conseil.

Jusqu’à ce jour, trois figures imposantes du monde chiite ont été élues par la voix directe des membres du Conseil suprême pour occuper le poste de la présidence dudit conseil :

 

  • l’Ayatollah Ebrahim Amini (1990-1997)
  • l’Ayatollah Mohammad Taqi-Mesbah Yazdi (1997-2012)
  • l’Ayatollah Mohsen Modjtahed Chabestari (2012-2019)
  • l’Ayatollah Mohammad Hassan Akhtari (2019- )

 

  • Les sessions de l’Assemblée générale

 

Suite à la fondation de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) et conformément aux statuts de cette organisation, tous les quatre ans, une réunion internationale se tient en présence des membres de l’Assemblée générale. Lors de cette réunion, en plus des décisions prises dans le but d’améliorer la condition culturelle, sociale, économique et juridique des musulmans, les membres discutent les propositions et les plans qui sont présentés pour contribuer à la réalisation des objectifs de l’Assemblée.

 

  • La première session

 

La première session de l’Assemblée générale tient lieu en janvier 1994 à Téhéran et plus de 330 des membres de cette assemblée, venant de 61 pays, ainsi un groupe de savants, de chercheurs et d’experts de spécialités diverses originaires de différents pays musulmans participent à cette session.

 

  • La deuxième session

 

La deuxième session de l’Assemblée général a lieu en janvier 1998 et 350 penseurs musulmans venant de 65 pays y participent.

 

  • La troisième session

 

La troisième session de l’Assemblée général se tient en septembre 2003, en présence de 500 personnalités musulmanes de 80 pays. Outre le traitement des dossiers et des sujets réservés à cette sessions, des comités distincts y sont formés pour amender la situation économique des chiites et défendre les droits de ceux-ci selon les principes et les concepts des droits de l’homme en général.

 

  • La quatrième session

 

L’organisation de la quatrième session en août 2007 coïncide avec les festivités du saint mois de Chaabane 1428 de l’hégire où sont réunis plus de 510 membres de l’Assemblée venus de 110 pays du monde.

 

  • La cinquième session

 

La cinquième session de l’Assemblée général a lieu en septembre 2011, date qui coïncide avec le saint mois de Chawwal 1432 de l’hégire. Plus de 600 membres de l’Assemblée générale, originaires de 120 pays y participent.

 

  • La sixième session

 

En août 2005 (Chawwal- Dhou al qi`da 1436), la sixième session se tient à Téhéran.

 

  • Les assemblées et les bureaux locaux

 

Pour renforcer et développer le contact avec les fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.) et compte tenu de la condition socio-politique et la présence des chiites dans les diverses régions du monde, plusieurs assemblées et centres locaux ont créés dans près de 90 pays, avec un accent mis sur l’indigénisation des activités culturelles et religieuses des fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.). Ces centres sont chargés de la gestion des affaires culturelles, religieuses et sociales des chiites dans les régions pertinentes. Il est à noter que dans certains pays et villes, vu la dispersion de la population des fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.), deux ou plus de deux centres chiites sont actifs ; tous étant affiliés à leur assemblée locale centrale. De plus, ces assemblées et ces bureaux sont indépendants, possèdent des statuts identitaires officiels et sont soumis aux lois de leurs pays respectifs.

 

Voici les noms des bureaux et des assemblées locaux (jusqu’à l’été 2015) :

 

  • L’Asie – 39 pays

La Jordanie, l’Ouzbékistan, l’Afghanistan, les Emirats arabes unis, l’Indonésie, l’Iran, Bahreïn, Brunéi Darussalam, le Bangladesh, le Pakistan, le Tadjikistan, la Thaïlande, Taïwan, le Turkménistan, la Chine, le Japon, le Sri Lanka, Singapour, la Syrie, l’Irak, l’Arabie saoudite, Oman, la Palestine, les Philippines, le Kirghizstan, le Qatar, le Cambodge, la Corée du sud, le Cachemire, le Koweït, le Laos, le Liban, la Malaisie, la Mongolie, le Myanmar, le Vietnam, l’Inde, le Yémen.

 

  • L’Afrique – 42 pays

L’Afrique du sud, l’Afrique centrale, l’Angola, l’Ethiopie, l’Algérie, l’Ouganda, le Burundi, le Bénin, le Botswana, le Burkina Faso, la Tanzanie, le Togo, la Tunisie, la Zambie, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Soudan, la Somalie, la Sierra Léon, le Ghana, le Cameroun, le Congo-Brazzaville, le Congo-Kinshasa, le Kenya, les Comores, le Gabon, la Guinée-Bissau, la Guinée, le Libéria, Madagascar, le Malawi, le Mali, l’Egypte, la Mauritanie, Maurice, le Mozambique, la Namibie, le Niger, le Nigeria

 

  • L’Amérique – 18 pays

 

L’Argentine, l’Uruguay, le Salvador, les Etats-Unis, le Brésil, la Bolivie, le Panama, le Pérou, le Chili, le Canada, la Colombie, Cuba, le Guatemala, le Guyana, le Mexique, Haïti, le Honduras, le Venezuela

 

  • L’Europe – 40 pays

 

L’Azerbaïdjan, l’Albanie, l’Allemagne, l’Autriche, l’Arménie, l’Espagne, la Slovaque, la Slovénie, l’Ukraine, l’Angleterre, l’Italie, l’Irlande, le Belarus, la Belgique, la Bulgarie, la Bosnie-Herzégovine, le Portugal, la République du Tatarstan, la Turquie, la République tchèque, la République du Daghestan, le Danemark, la Russie, la Roumanie, la Suède, la Suisse, la Serbie, la France, la Finlande, Chypre, le Kosovo, la Croatie, la Géorgie, la Pologne, le Luxembourg, la Hongrie, la Macédoine du nord, la Norvège, les Pays-Bas, la Grèce

 

  • L’Océanie – 2 pays

 

L’Australie, la Nouvelle-Zélande

 

 

  • Les associations religieuses et les centres culturels

 

Les associations religieuses, les centres culturels, les missionnaires, les mosquées, les centres islamiques-sociaux qui représentent les objectifs coextensifs avec l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) intègrent les élites scientifiques-culturels et les théologiens et les missionnaires formés dans les séminaires islamiques spécialisés (hawza). Les activités de ces institutions, présentes et actives partout dans le monde, sont orientés vers les tâches qui suivent :

 

  1. La restauration des rites religieux et l’organisation des cérémonies de culte musulman et les processions du deuil de l’Imam Hussain (a.s.) ;
  2. Grand intérêt porté à l’apprentissage et à la mémorisation du Coran et le développement et l’enseignement des sciences islamiques authentiques ;
  3. La promotion de la paix, de l’amitié, de la coopération et de la synergie avec tous citoyens et les fidèles des religions ainsi que le renforcement de l’unité islamique parmi les communautés musulmanes ;
  4. L’évaluation des besoins culturels des régions cible dans les diverses planifications culturelles ;
  5. L’organisation institutionnelle des activités missionnaires et culturelles à l’étranger ;
  6. Le soutien des activités culturelles en matière du cyberespace, des travaux écrits, des productions médiatiques et des conférences ;
  7. Le suivi des actualités et des sujets principaux concernant les Ahl ul-Bayt (a.s.) dans les pays respectifs ;
  8. L’organisation des cours religieux, culturels et éducatifs et la réalisation des cours spéciaux réservés aux femmes, enfants et adolescents ;
  9. L’organisation des voyages culturels et éducatifs et des pèlerinages de groupe.

 

 

  • Les activités autour des thèmes relatifs aux femmes et à la famille

 

Avoir la ferme volonté de valoriser la personnalité culturelle, religieuse, sociale, politique et scientifique des femmes musulmanes, défendre leurs droits religieux-juridiques, soutenir leurs activités culturelles, proposer et fournir les soutiens sociaux, scientifiques et scolaires aux enfants et aux adolescents, renforcer les liens affectifs dans les familles des fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.) comptent parmi les activités et les entreprises importantes de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.).

Pour atteindre cet objectif, l’Assemblée a employé tous les dispositifs culturels, scientifiques et artistiques légitimes et efficaces dans la mesure du possible et de ses capacités et s’est inspirée de la riche culture du Coran et de la Famille prophétique, dont notamment la création de l’Association mondiale des femmes fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.). Cette Association, avec 2000 membres originaires de 84 pays, poursuit l’amélioration de la condition religieuse-culturelle des femmes chiites, la défense de leurs droits et la lutte contre la discrimination et l’oppression contre elles. En même temps, ladite association sert d’un endroit propice pour l’identification, l’organisation et le partage des idées des femmes fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.).

 

Voici ci-dessous la liste des activités principales de cette association :

 

  1. L’ouverture des représentations de l’Association dans divers pays, dont notamment l’Azerbaïdjan, le Pakistan, l’Inde, la Russie, l’Australie, le Bangladesh, la Thaïlande, la Mongolie, la Turquie, le Kirghizistan, Bahreïn, l’Irak, la Guinée, le Burkina Faso, le Zimbabwe, le Kenya, l’Argentine, l’Afghanistan, les Etats-Unis, l’Indonésie, le Jammu-et-Cachemire, le Sri Lanka et le Chili ;
  2. L’organisation des réunions, conférences, colloques scientifiques-spécialisés dans plusieurs pays ;
  3. L’organisation des excursions éducatives, culturelles et missionnaires ;
  4. L’organisation des stages propres aux femmes, filles et enfants ;
  5. L’organisation des expositions culturelles et artistiques ; l’appel à candidature pour les concours scientifiques et artistiques ; l’organisation des séances de questions/réponses réservées aux femmes.
  6. La préparation des ouvrages imprimés et les produits culturels au sujet du statut de la femme dans l’univers et l’expédition de ceux-ci aux pays respectifs ;
  7. La mise en relation des femmes chiites avec les associations actives des femmes d’autres confessions dans les pays différents et l’établissement de liens entre les diverses représentations de l’Association mondiale des femmes fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.) ;
  8. Favoriser les travaux visant l’amélioration de la condition scientifique et éducative des femmes fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.) et l’élévation du niveau de scolarité de celles-ci en leur offrant les soutiens scolaires ou facilitant leurs admissions aux universités ;
  9. L’organisation des événements religieux et culturels à l’occasion des fêtes et des deuils religieux.
  10. La participation aux réunions internationales aux quatre coins du monde et l’information des femmes érudites non affiliées à l’Association pour y participer aussi ;
  11. Saisir toutes les opportunités permettant de présenter correctement les Ahl ul-Bayt aux peuples ;
  12. La rédaction d’articles scientifiques et la présence dans les cercles officiels et dans les institutions académiques spécialisés dans le domaine des femmes.

 

  • Les activités sociales et le service culturel

 

L’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) soutient et encourage les activités culturelles et sociales des fidèles des Ahl ul-Bayt (a.s.). Parmi ces activités, on peut notamment mentionner le soutient des recherches, des publications, des magazines, de la distribution des livres, de l’envoi des enveloppes culturelles, des productions médiatiques, des travaux scientifiques etc. sur toute la planète.

 

  • Le Comité pour les mosquées et pour la construction et le soutien des bâtiments à intérêt public

 

L’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) s’occupe également du développement des infrastructures et de la fondation et des immeubles. Participation à la construction des mosquées, des salles de congrégation, des centres religieux, des écoles, des bibliothèques, des centres médicaux et des orphelinats comptent parmi les activités principales de cette division que l’Assemblée accomplit ou dirige à l’aide des charitables. Toujours dans l’ordre de ces activités, Comité pour les mosquées de l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) se propose actuellement la construction, la réparation et l’équipement des mosquées chiites aux quatre coins du monde par le sont au nombre desdites activités. Voici quelques brèves statistiques par rapport à ces activités (jusqu’à l’été 2015) :

 

  1. Par l’ordre du type du soutien apporté :

 

  • la Construction : 44 mosquées ;
  • l’a complétion : 58 mosquées ;
  • l’achat : 12 mosquées ;
  • la reconstruction : 27 mosquées ;
  • l’équipement : 7 mosquées.

 

  1. Par l’ordre de l’emplacement géographique :

 

  • l’Asie : 62 mosquées ;
  • l’Afrique : 61 mosquées ;
  • l’Europe : 23 mosquées ;
  • l’Océanie : 2 mosquées.

 

  • L’organisation et la participation aux colloques et aux conférences

 

L’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.), indépendamment ou en partenariat avec d’autres entités, organise des réunions aux niveaux national, régional et mondial autour des thèmes intellectuels et confessionnels et avec la participation des penseurs du monde musulman.

 

  • Les conférences solo de l’Assemblée

 

Jusqu’à présent, l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) a organisé des centaines de réunions régionales et mondiales, dont notamment on pourrait citer : le Grand Prix du Grand Prophète (s.a.w.), la Conférence internationale de « Fatimologie », la Conférence internationale du Sibt al-Nabi al-Akbar (a.s.), la Série de Conférences sur l’Imam Hussain (a.s.) dans plus d’un pays, la Conférence préliminaire sur l’Imam Sajjâd (a.s.), la Conférence sur l’Imam Sadiq (a.s.), les Conférence sur le mahdisme, la Conférence internationale des Jeunes et des Femmes fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.), la Conférence du mode de vie des Ahl ul-Bayt (a.s.), la Conférence sur la famille musulmane, la Série des conférences relatives à la crise palestinienne et à la Journée mondiale d’al-Quds, la Conférence internationale sur la pudeur et la morale, la Série des conférences en soutien au peuple opprimé de Bahreïn, la Série de colloques sur la troisième vague de l’épanouissement chiite et l’ensembles de conférences régionales des membres du Conseil générale.

 

  • Les conférences communes

 

L’Assemblée coopère également avec des institutions ayant les objectifs coextensifs avec elle dans l’organisation des conférences culturelles, dont notamment les conférences sur les Ahl ul-Bayt (a.s.), la Conférence « l’Affection (la Mawaddah) envers les Ahl ul-Bayt (a.s.)  dans le Coran et la Tradition prophétique », la Conférence « la Doctrine mahdiste », la Commémoration de l’Allameh Askari, la Commémoration de l’Allameh Fadlallah, le Festival des Filles du soleil, le Festival de la Résistance islamique et encore d’autres conférences à l’occasion de l’Aïd al-Ghadir.

 

  • La défense des droits des musulmans fidèles aux Ahl ul-Bayt (a.s.)

 

Dans le but d’introduire les musulmans du monde à leurs droits et aux moyens juridiques de réclamer ceux-ci, et aussi avec l’intention d’employer les institutions, les outils et les méthodes mondiales pour éliminer la suppression  et l’oppression religieuses, raciales etc., l’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) a fait d’importants pas et a réussi à faire entendre la voix des opprimés aux organisations internationales et à réduire ou à mettre les pressions et les violations dans les domaines des droits de l’homme sous le contrôle des organes de surveillance.

 

 

 

L'Assemblée mondiale d'Ahl ul-Bayt (a.s.)

L’Assemblée mondiale Ahl ul-Bayt (a.s.) en tant qu’une organisation planétaire et non gouvernementale a été fondée par un groupe d’élites du monde musulman. La place pivotale accordée aux Ahl ul-Bayt (a.s.) dans les activités de cette assemblée est due au fait que ceux-ci constituent, parallèlement au saint Coran, un axe sacré dans les enseignements islamique auprès de la majorité des musulmans. Le statut de l’Assemblée mondiale comprend 8 chapitres et 33 articles.

  • 246, angle rue Quds, Boulevard Keshavarz, Téhéran, IRAN246
  • 88950827 (0098-21)
  • 88950882 (0098-21)

Nous contacter

Objet
Courriel
Contenu
3+9=? Code de sécurité